Moins d'une minute de lecture

L’ancien député et dirigeant du mouvement Marada Sleiman Franjieh a annoncé son boycott du sommet de Baabda lancé à l’initiative du Président de la République, le Général Michel Aoun.

Il s’est cependant adressé aux participants, leur adressant le souhait des les voir réussir pour sauver le Liban face à la situation économique, sécuritaire et de vie.

Pour rappel, même si le mouvement Marada participe au gouvernement Hassan Diab avec la présence de 2 ministres, les relations entre son dirigeant, Sleiman Franjieh et la Présidence de la République se sont dernièrement dégradées, notamment lors des nominations administratives ou encore l’arrestation d’un directeur du Ministère de l’Energie lors de la découverte du scandale du fioul frelaté.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.