Un déposant a pris en otage, ce matin, les employés et les clients de la succursale de la BLOM Bank à Sodeco au Liban, menaçant le directeur de l’établissement d’une arme qui s’est avérée être fausse.

Il exigeait ainsi le versement du solde de ses comptes, gelés depuis l’instauration d’un contrôle informel des capitaux et a réussi à obtenir le versement de 13 000 USD avant d’être arrêté par les Forces de Sécurité Intérieure qui sont intervenues et d’être depuis mis en détention.

Il s’agit de la 3ème fois qu’un déposant agit de la sorte. Il y a un mois déjà, Bassem Sheikh Hussein, accompagné de son frère, avait réussi à obtenir 30 000 USD d’un de ses comptes crédité de plus de 400 000 USD après avoir pris en otage les employés et les clients de la branche de la Federal Bank de Hamra.

Il s’était préalablement fait refuser le versement de 2 000 USD destinés à couvrir les frais hospitaliers de son père. 

Acclamée par la foule qui était sur place, Bassem Sheikh Hussein était alors devenu un héros pour une large partie de la population qui, comme lui, ne peut disposer librement des fonds dont ils sont pourtant propriétaires en raison du contrôle informel des capitaux unilatéralement mis en place en novembre 2019.

En effet, depuis novembre 2019, les banques libanaises refusent de laisser leurs clients disposer librement de leurs fonds et par la même occasion tout transfert de fonds à l’étranger, y compris en cas d’urgence. Elles refusent également à se soumettre aux décisions de la justice locale, différentes procédures judiciaires contre elles ayant abouti positivement pour les clients.  

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.