Un homme se serait immolé par le feu en fin d’après-midi à Tripoli au Nord du Liban, indique la page Facebook Tripoli Tribune.

Il entendait ainsi protester contre le fait de ne pas avoir les moyens suffisants pour soigner sa fille. Il a été depuis transporté à l’hôpital Salam de la ville. On ignore pour l’heure son état.

Pour rappel, le Liban a été secoué, la semaine dernière par une vague de suicide en raison de la crise économique que traverse le Pays. Ainsi, 5 personnes se seraient donnés la mort, dont une à Aarsal, un père de famille qui était endetté et qui ne pouvait pas acheter une galette de Thym coutant 1 000 LL (.0.6 USD) à sa fille.

Pour rappel, entre 30% et 40% de la population active libanaise est au chomage, 40% des entreprises seraient menacées par une mise en faillite. L’endettement de l’état atteindrait 154% du PIB, alors que l’agence de notation Fitch a dégradé les notes des émissions obligataires libanaises à ccc soit en état de défaut.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.