Les autorités libanaises ont identifié et arrêté un homme qui souhaitait “vendre une employée de maison” d’origine nigériane sur les réseaux sociaux, annonce l’Agence Nationale d’Information (ANI).

Ce dernier identifié comme Wael Jerro, avait publié cette annonce, aujourd’hui effacée, accompagnée par le passeport de la femme, sur le groupe Facebook Buy & Sell in Lebanon, précisant qu’elle avait 30 ans et qu’elle était disponible pour 1000 USD, provoquant une vague d’indignation.

Aussi, la Sureté Générale Libanaise a arrêté l’homme, qu’il s’agit là d’un trafic d’être humain contraire à la loi. Une enquête serait également ouverte par les autorités compétentes.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.