2 minutes à lire

Les forces de sécurité intérieure annonce qu’un ressortissant syrien a été arrêté pour avoir tué ses deux épouses. Le corps de sa première épouse a été découvert le 8 août 2020 dans un réservoir d’eau en plastique situé dans la localité de Karak dans la plaine de la Békaa.

Suite à une autopsie, la cause de ce décès a été déterminée comme étant lié à une asphyxie. La victime a également été identifiée comme étant R. A. Né en 1973 et également de nationalité syrienne. Elle était portée disparue depuis environ un mois et demi.

Désigné par ses initiales, A.K., né en 1984, a été arrêté le 10 août, toujours dans la localité de Karak. Suite à son interrogatoire par les enquêteurs, il aurait avoué avoir tué son épouse à l’aide d’un bâton en raison de conflits conjugaux.

Le corps de cette dernière a été caché avec l’aide de deux complices P.N né en 1995, et B. H né en 2000, tous 2 également de nationalité syrienne et qui ont été depuis arrêtés.

A.K. aurait également avoué avoir tué sa deuxième épouse R.K toujours de nationalité syrienne. Le corps de cette dernière avait été retrouvé le 13 avril 2020 au bord de la rivière de Dar Zanoun dans la Békaa.

En outre, il a également utilisé des documents d’identité falsifiés, prenant l’identité de son frère décédé et ainsi aussi avoir pratiqué de la sorcellerie. Une femme de nationalité syrienne aurait également accusé cet homme de l’avoir violée.

En raison des multiples crimes qui lui sont imputés, les forces de sécurité intérieure ont décidé de publier la photo du suspect afin de déterminer si d’autres victimes sont également à déplorer.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français