Vendredi Saint, jour où l’on commémore la souffrance du Christ en reddition de nos péchés et qu’on descend son corps de la Croix pour le mettre dans son tombeau, Vendredi Saint, jour de ses funérailles avant la Résurrection du Dimanche de Pâques, ce Vendredi Saint ne donnera pas lieu cette année à des rassemblements mais prend une tournure plus spéciale. Aucune cérémonie n’est prévue pour le public. Les célébrations seront faites dans l’intimité de chaque foyer et dans le coeur de chacun.

Chacun, cette année, réalise un chemin de Croix à sa manière, par ses proches qui souffrent, par les crises qui secouent nos mondes, par un confinement, par des menaces donc chacune invisible mais qui nous donne un nouveau sens à la Vie aussi.

Nous ne connaissions pas notre Chance de pouvoir sortir, de voir nos proches, de vivre une vie quasi-normale.

Peut-être aussi est venu le temps pour nous de reconnaitre nos fautes, nos pêchés, nos exagérations, de changer nos approches quant à de nombreuses choses qui nous paraissaient précédemment normales, de prendre notre temps, de découvrir la réalité de nos relations les uns vis-à-vis des autres avec des gens qui tiennent à nous mais qui ne l’expriment pas et d’autres qui disparaissent à la moindre difficulté, de devenir plus humble et plus respectueux face à la force de la nature, de donner aussi une nouvelle signification à la vie.

Les choses doivent changer parce que demain ne sera en fin de compte jamais pareil, c’est une nouvelle chance de prendre un nouveau départ comme la Résurrection du Dimanche de Pâques.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.