un regain d’optimisme se fait jour concernant l’amélioration de la fourniture d’électricité au Liban, sur fond de propos plutôt positifs de la part des responsables égyptiens, irakien et de l’ambassadrice des Etats-Unis au Liban.

Ainsi, la diplomate américaine au Liban Dorothy Shea a fait part de progrès significatifs au ministre de l’énergie et des ressources hydrauliques Walid Fayyad via la réactivation du gazoduc arabe. Ces propos ont été confirmés par le ministre égyptien du pétrole Tarek al Mulla qui a indiqué que son pays comptait exporter 60 à 65 millions de mètres cubes vers le Liban au début de l’année prochaine.

Pour rappel, le gaz égyptien devrait parvenir via le gazoduc arabe, transitant donc par la Jordanie mais aussi par la Syrie vers la centrale électrique de Deir el Ammar, située au Nord du Liban. Les Etats-Unis devraient donc accorder au Liban une exemption des sanctions instaurées par le CAESAR Act.

Par ailleurs, le ministre irakien des télécoms Arkan al – Shaibani a révélé que son pays fournira 500 000 tonnes de gaz et de pétrole au Liban contre des services, conformément à l’accord conclu entre les 2 pays. Pour rappel, les sommes dues dans le cadre de cet achat seront versées sur un compte spécial de la Banque du Liban et serviront à financer ces achats localement, évitant ainsi toute sortie de devises du Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.