Vers le retour au Liban d’un artéfact volé durant la guerre civile

Dans un communiqué de presse, le Ministère de la Culture a indiqué avoir obtenu le retour d’un artéfact du temple phénicien d’Eschmoun, découvert en 1967 et volé d’un dépôt de la Direction Générale des Antiquités durant la Guerre Civile de 1975 à 1990.

Retrouvé lors d’un prêt d’une collection privée au Metropolitan Museum de New York, l’artéfact, à savoir une tête de taureau, avait rapidement été saisi par les autorités locales après que les autorités libanaises aient été informées de la trouvaille. Le Ministère avait alors contacté l’Ambassade Américaine au Liban et un bureau d’avocats de New York pour saisir la justice civile américaine.

Un autre objet présent dans cette collection, un torse sculpté, pourrait également provenir du temple d’Eschmoun et ferait l’objet d’une procédure similaire.

Ce retour de la tête de taureau devrait intervenir dans les 2 semaines à venir.

Les autorités libanaises indiquent poursuivre leurs efforts en vue de localiser et rapatrier les objets archéologiques volés durant la guerre civile et appellent toute personne possédant des informations à ce sujet à les contacter.

Crédit photo: Chapiteau aux protomés de taureaux, marbre, sanctuaire d’Echmoun, Boustan ech Cheikh, région de Saida. Vème siècle avant JC. Musée National, Beyrouth, Liban. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés. Francois El Bacha

The following two tabs change content below.
Expert économique, François el Bacha est l'un des membres fondateurs de Libnanews.com. Il a notamment travaillé pour des projets multiples, allant du secteur bancaire aux problèmes socio-économiques et plus spécifiquement en terme de diversité au sein des entreprises.