« Si la philosophie doit être autre chose que de vaines spéculations invérifiables, il faut qu’elle soit animée par la conviction que sa théorie de l’expérience est une hypothèse qui ne se réalise que pour autant que l’expérience est effectivement modelée en accord avec elle. Et cette réalisation exige que l’homme soit mis dans des dispositions d’esprit telles qu’il désire et recherche ce type d’expérience. »

John Dewey.

L’Etat du Liban est humainement critique. Des manipulations politiques au déséquilibre démographique, la sollicitation citoyenne persiste mais en fin de listes! « Le respect des délais constitutionnels » est clamé alors que  l’évidence d’un devoir accompli à temps est indissociable de la fonction.

Avec des pouvoirs reconduits, le système politique traditionnel libanais défend à tout prix ses assises. La fibre religieuse et l’acharnement contre les promoteurs d’une action proprement citoyenne sont souvent utilisés pour ranimer des sensibilités et renforcer des interprétations arbitraires. Ce monde politique veut réduire la persistance du mécontentement généralisé intra et extra ministériel à un fait désolant.

Les libanais qui vont voter pour des actes accomplis préférent choisir les candidats qui possèdent les qualificatifs suivants:

  • La volonté de soutenir la participation du citoyen aux projets de la municipalité, du quartier, de la région et du pays.

  • L’expérience des stratégies adaptées  qui répondent au plus tôt et dans les délais énoncés aux conditions épuisantes de nos vies.

  • La pratique de suivi et d’entretien pour tout objectif mis en place et atteint.

-La transparence ordinaire à chaque étape et l’égalité du service pour nos diverses composantes.