Depuis déjà plus de 100 jours, un nouveau gouvernement a vu le jour, après un vide présidentiel aussi qui a duré deux ans !!! Ce gouvernement, avec tout mon respect de citoyen je lui ai donné un qualificatif :

« Gouvernement du changement pour un futur plein d’espoir avec la grâce et la force de Dieu »

“حكومة التغيير لمستقبل مليء ب مل بعون وقوات “

Je ne vais pas m’attarder sur ce qualificatif qui pourrait « amuser » quelques lecteurs , « gêner » d’autres ou rendre « impassibles » certains, mais je suis persuadés que tous les citoyens libanais, conscient de leur citoyenneté et de leur appartenance à ce pays, seront de même avis que moi en lisant les lignes qui suivent.

Que veut le peuple ? Question restée sans réponse, slogan repris tant et tant de fois dans toutes les manifestations locales ou internationales, dans chaque recoin de cette planète, ce slogan est scandé à tue-tête, mais généralement ignoré par les dirigeants –

Nous ne sommes pas mieux que tous les manifestants et tous les peuples qui répètent ce slogan, mais à la seule différence, c’est que nos citoyens libanais ne savent pertinemment pas pourquoi ce slogan et scandé et contre qui-

Le gouvernement a vu le jour !! Quelle belle nouvelle – Avant d’écrire ces quelques lignes, je me suis amusé à jouer au reporter et posé des questions à des collègues, des amis, des parents, des connaissances, en les incitant même à donner leur aperçu et leur commentaires sur ce nouveau-né –

Evidemment les réponses étaient variées, contradictoires parfois – Mais en restant terre à terre et en s’éloignant des slogans traditionnels et collectifs et souvent répétés (juste parce que tel ou tel « leader » le répète), je me suis aperçu que les citoyens libanais, conscients de leur citoyenneté et de leur appartenance à ce pays n’ont aucune divergence d’avis –

En 2017, 100 jours après la formation de ce gouvernement, 17 années du troisième millénaire, plus de 40 ans après le début des escarmouches d’Avril 1975, les demandes du citoyen sont encore les mêmes….

En 2017, moi, citoyen libanais et fier de l’être, indépendamment des magouilles politiques, féodales, confessionnelles ou autres, comme d’ailleurs la majorité silencieuse, je recherche le minimum pour vivre décemment dans ce pays et je réclame en autre :

  • Du ministère de l’intérieur, une sécurité efficace et effective sur tout le territoire libanais et des patrouilles de surveillance tout au long de la journée ainsi que des caméras en marche (et non pas des bibelots)
  • Un respect du citoyen de la part des forces de l’ordre – Une loi applicable sur tout le monde – Des actes et non des paroles….
  • Du ministère des transports publics, de l’asphalte, des trottoirs et un réseau routier intelligent – Des parkings, des espaces verts, des routes cyclables (pas seulement au centre-ville) – Une coordination étroite avec les autres ministères……
  • Du ministère des télécommunications, une accessibilité à tous, non pas en baissant les tarifs seulement, mais en augmentant l’efficacité du réseau et de la communication – Ni internet, ni ligne fixe, ni même ligne mobile ne fonctionnent dans ce pays normalement
  • Du ministère de l’énergie et des ressources hydrauliques, un courant électrique normal, 24/24, de l’eau potable, un éclairage de routes fonctionnant avec les panneaux photovoltaïques
  • Du ministère de l’éducation nationale, un remaniement des programmes et un livre d’histoire unifié (qui ne connait pas son histoire ne peut penser à son avenir)

Et j’en passe car la liste ne désemplit pas et tous les ministères doivent œuvrer pour le compte du citoyen et non le contraire.

Ces taches n’ont pas besoin de décisions politiques ou confessionnelles ou même féodales !!!! Elles ont besoin de volonté….

Qu’avez-vous fait depuis déjà plus de 100 jours ? Quels sont les obstacles qui vous barrent le chemin ? Ou est cet enthousiasme que vous avez montre dès la passation de pouvoirs de vos prédécesseurs ?

Vous avez accepté de faire partie d’un gouvernement « de la dernière chance ». Vous vous êtes engagés à combattre la corruption, à aller de l’avant, à montrer patte blanche et transparence, à œuvrer pour le respect du citoyen….

Depuis plus de 100 jours, nous aimerions un premier bilan (négatif ou positif soit- il). Ce bilan vous permettra de vous situer dans ces magouilles confessionnelles, politiques et féodales, et nous permettra à nous, citoyens, de voir plus clair, de pouvoir juger votre efficacité. Le temps de moutons de panurge est révolu, nous avons le droit de savoir….

Parlons-en de ce droit de savoir !! – Vous avez adopte une loi sur l’accès a l’information et vous en étiez fiers – Ou est-elle ? Quelles sont les organismes censés poursuivre le bon déroulement de cette loi ? –

Vous êtes « bloqués » par la loi électorale et vous n’arrivez pas à vous en défaire car vous sentez que vous perdriez votre influence dans telle ou telle loi – Laisser les spécialistes en la matière faire leur travail, laisser des juristes et compétents trouver une loi électorale et occupez-vous de vos ministères respectifs – Le

citoyen a « malheureusement » besoin de l’état et l’état n’a de regard que sur lui- même –

Si votre gouvernement est vraiment celui de la dernière chance, allez ……au travail au service du citoyen et bonne chance.

Dans moins de six mois, le citoyen (vous) jugera…

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.