Sur son compte Twitter, le Dr Fouad Abou Nader a écrit :

Est-ce que la Banque du Liban peut nous expliquer, car elle ne l’a pas fait, pourquoi les pertes (inscrites dans « Other Assets ») ont augmenté de 13 000 milliards de livres (environ 9 milliards de dollars au cours de la parité officielle d’un dollar pour 1 500 livres) soit 13% en seulement deux semaines

au cours desquelles l’argent en circulation (« Currency in circulation ») a également augmenté de 13 000 milliards de livres soit 30% ?

Est-ce qu’après avoir imprimé 13 000 milliards de livres (ajoutés dans « Currency in circulation ») pour acheter 300 millions de dollars du marché, la BDL a inscrit les pertes de la différence de taux (1 500 vs marché) dans la section « Other Assets » ?

Si c’est bien le cas alors les pertes de la BDL s’élèvent désormais à 80 milliards de dollars contre 63 milliards de dollars à l’époque de la signature du « staff-level agreement » avec le FMI il y a six mois (7 avril 2022).

https://www.bdl.gov.lb/files/tabs/BDLInterimBalSheet-09-30-2022.xlsx

La crise financière n’est pas due au défaut sur les eurobonds mais aux quelque 75 milliards de dollars de profits des banques réalisés ces trente dernières années grâce à la dette publique (37-40 milliards de dollars) et aux ingénieries financières de la BDL (38 milliards de dollars) financées par l’argent se trouvant sur les comptes des déposants libellés en dollars,

le FMI estimant à 73 milliards de dollars le montant des pertes du secteur bancaire. Les actionnaires des banques ont transféré cet argent à l’étranger. Cet argent est en réalité le nôtre (nos dépôts), pas le leur (leurs profits).

Le FMI refuse, et moi aussi, toute restructuration bancaire ne priorisant pas par la ponction du capital des banques (write-off) par le biais d’une restructuration du capital des banques (wipe-out).

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Un commentaire?