Une vidéo publiée sur Internet ce weekend montrant les clients à l’intérieur d’un magasin d’une enseigne des souks de Beyrouth ne respectant pas les mesures de distanciation sociale et même certains ne portant pas de masques, choque de nombreux libanais, alors que les autorités craignent l’arrivée d’une 2ème vague de coronavirus COVID-19.

Cette vidéo circule alors qu’on assiste à une recrudescence du nombre de cas locaux de contamination et que le Liban débute la 3ème phase du plan de déconfinement avec la réouverture de certains magasins sous condition de respecter les mesures de distanciation sociale et de ne pas dépasser 30% des capacités d’accueil des boutiques.

D’autres scènes identiques ont eu lieu dans les restaurants de la capitale. Une partie de la clientèle, pour se justifier, estimait « que le virus avait disparu », ce que démentent les autorités sanitaires du Pays alors qu’on assiste à une augmentation du nombre de cas d’origine locale.

Les forces de sécurité intérieure appelle ce matin, la population à la prudence. Il y a 2 semaines, le Premier Ministre Hassan Diab disait craindre que jusqu’à 56% de la population pourrait être infectée par le virus, un chiffre qui dépasserait alors les capacités des structures hospitalières du pays.

Le Ministère de la Santé a indiqué ce weekend qu’il pourrait demander la mise en place d’un confinement total durant 48 heures afin de mener des tests de grande ampleur et ainsi identifier les cluster présents sur le territoire libanais.

Pour l’heure, le Liban compte 845 cas de personnes contaminées dont 36 au cours des dernières 24 heures. 23 seraient d’origine locale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.