Moins d'une minute de lecture

La Bank of Beirut a annoncé 12.9 millions de dollars de profits nets pour les 9 premiers mois de l’année, contre 118 millions de dollars lors de la période précédente.

Le bénéfice net d’exploitation de la banque a chuté de 40% ces 9 premiers mois pour s’établir à seulement 184,5 millions de dollars.

En cause, les pertes sur placements financiers qui sont passés de 0,7 million de dollars sur les 9 premiers mois de 2019 à 329 millions de dollars en 2020. Les coûts opératoires ont cependant diminués de 5.3% passant à seulement 155.7 millions de dollars.

Par ailleurs, la masse salariale de l’établissement bancaire a été diminuée avec des salaires qui ne représentent plus que 88.7 millions de dollars, en baisse de 2.2%

Aussi les actifs totaux de la banque ont diminué de 13.4% par rapport à 2019, s’établissant à seulement 14.1 milliards de dollars, tout comme les prêts accordés à la clientèle, en chute de 18% pour atteindre 4.04 milliards de dollars.

Les fonds propres de la banque ont progressé de 2.4%, atteignant 1.6 milliards de dollars.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.