3 minutes à lire

Le président français Emmanuel Macron est arrivé ce soir à l’aéroport international de Beyrouth à l’occasion du centième anniversaire de la proclamation de l’État du Grand Liban.

Dès son arrivé, Emmanuel Macron a twitté, indiquant revenir à Beyrouth pour faire le point conformément à la promesse faite lors de sa précédente visite.

Le président de la république française a été accueilli à son arrivée par son homologue libanais, le Général Michel Aoun.

Seul chef d’état présent pour le centenaire du Liban, il réalise ainsi sa promesse du 6 août 2020, alors qu’il s’était rendu à Beyrouth, 2 jours après l’explosion du Port de Beyrouth. Ainsi, la France souligne les liens particuliers qui l’unissent au Liban.

الرئيس عون يستقبل الرئيس ماكرون على أرض المطار

Publiée par Lebanese Presidency sur Lundi 31 août 2020

À sa sortie, il s’est adressé aux journalistes pour détailler les objectifs de sa visite, notamment le dossier du port de Beyrouth, les réformes à mener, la lutte contre la corruption, soulignant que la France est prête à aider.

Il est attendu ce soir domicile d’Antelias de la chanteuse libanaise Fayrouz puis il se rendra auprès de l’ancien Premier Ministre Saad Hariri aux environs de 23 heures.

Dès le lendemain, 1er septembre, 100ème anniversaire de la proclamation de l’état du Grand Liban, indique un communiqué de l’Ambassade de France au Liban, Emmanuel Macron arrivera à 9h30 à la réserve des cèdres de Jaj, oui il attendu à ce qu’il plante un cèdre, symbole national.

Puis vers 10h45, Emmanuel Macron se rendra à nouveau au port de Beyrouth, lieu du drame du 4 août, pour y rencontrer les représentants des Nations Unies et des organisations de la société civile en charge de la reconstruction des installations portuaires. Cette réunion se déroulera à bord du PHA Le Tonnerre.

Ensuite, au programme une réception officiel au palais des Pins à 13h30, lieu où a été proclamée dans la création du Grand Liban, avant de se rendre à un déjeuner officiel au palais de Baabda vers 13h45. Actualité oblige, il est également attendu à l’hôpital universitaire Rafic Hariri, établissement où sont actuellement soignés la majorité des cas graves de personnes contaminées pour le coronavirus covid-19 et où ont également été soignés de nombreux blessés suite à l’explosion du port de Beyrouth.

Vers 17 heures, Emmanuel Macron recevra le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi au Palais des Pins, puis les dirigeants politiques libanais avec qui il évoquera l’actualité locale et notamment la mise en place des réformes économiques, ainsi que les réformes politiques qu’il s’agit d’appliquer.

Pour rappel, le président de la république le général Michel Aoun, a évoqué des réformes politiques, après le constat que les accords de Taëf ont abouti à une paralysie institutionnelle à chaque crise. Ainsi, le chef de l’État, a également évoqué un amendement des accords de Taëf. Ces propos font échos à ceux du président de la république française lors de son déplacement du 6 août qui avait appelé un nouveau contrat entre hommes politiques et population libanaise. Il est par conséquent attendu que Emmanuel Macron évoque également ce dossier avec les responsables politiques locaux.

Enfin, la journée se conclura par une conférence de presse depuis le même palais des Pins à 19h30.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français