Jaj est un village aux confins de la région de Jbeil, dont l’une des particularités est d’héberger sur son territoire une forêt de Cèdres du Liban.

Elle faisait partie de la forêt primaire qui recouvrait les sommets du Mont Liban, et qui, exploitée depuis l’origine de l’Humanité sur ces terres, disparaîtra petit à petit.

C’est notamment en ces lieux que, selon les histoires locales, les phéniciens, notamment de la ville historique de Byblos, recherchaient le bois de Cèdre pour leurs navires.

Au niveau de la forêt de Jaj, on découvrira une petite chapelle sous les épines ombragées. On pourra également se faire surprendre par des rapaces au détour du chemin qui y mène ou découvrir la faune et la flore locale.

Depuis les lieux, on pourra notamment observer le couvent St Charbel d’Annaya.

Voir également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.