De graves incidents ont eu lieu durant la nuit entre manifestants qui tentaient de pénétrer dans le siège de la Banque Audi à Bad Idriss et dans d’autres banques de la rue éponyme et forces de sécurité sur fonds de rumeurs faisant état de l’arrêt par la Banque Audi de la fourniture de dollars, rumeurs qu’elle avait pourtant démentie.

Cette rumeur avait même conduit le Président de la République à appeler le Président de l’Association des Banques Libanaises Salim Sfeir, qui a tenté de le rassurer.

Des manifestants s’étaient alors rassemblés devant les banques du centre-ville de Beyrouth et le siège de la Banque Audi notamment amenant à l’intervention de l’Armée Libanaise qui a indiqué rejeter toute atteinte aux propriétés publiques et privées. Sur place, seuls des dégâts matériels ont été constatés notamment au niveau d’un distributeur de billets ou encore l’enseigne de la Banque qui a été arraché.

Pour rappel, la Banque Audi avait indiqué, au début du mois, qu’elle ne permettra plus que de retirer 300 dollars toutes les 2 semaines, suite aux pénuries en billets verts. Elle permettait précédemment de retirer 300 dollars par semaines.

Le Liban traverse une grave crise économique symbolisée par la pénurie de dollars nécessaires aux achats des marchandises et matières premières puisque étant un pays importateur pour l’essentiel.

Face à la crise économique, les banques libanaises sont également confrontées aux nouvelles exigences de la Banque Centrale qui a décidé de les obliger à monter leurs capitaux à 20% de leurs actifs en prévision d’un prochain défaut de paiement de l’état libanais par lequel, elles sont très exposées. En effet, les établissements bancaires détiennent beaucoup d’obligations et de bons du trésors

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.