La Banque Mondiale a publié une mise à jour de son index concernant la sécurité alimentaire avec un classement dans lequel, le Liban figure à la première place concernant l’augmentation des prix. Ainsi, l’augmentation nominale des prix des aliments a atteint 332% sur un an tandis que l’inflation réelle des prix des aliments est de 122%.

Cette hausse, qui atteint plus de 6% pour le seul mois de juin par rapport à mai, est à mettre sur le compte de la détérioration des prix des carburants, alors que le pays des cèdres a tout de même pris quelques mesures interdisant l’exportation de certaines matières alimentaires comme les fruits et légumes préparés et mis en conserve, la viande, le pain ou encore le sucre et même les produits moulus.

Food-Security-Update-LXVIII-Aug-11-2022

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.