Le Premier Ministre Hassan Diab et le Président de la Chambre Nabih Berri ont discuté ce mercredi à Ein Tineh du rapatriement des libanais présents en Afrique et en Europe après l’arrêt des vols au départ et à destination de l’aéroport International de Beyrouth.

Selon le Président de la chambre, le gouvernement devrait exercer tous les efforts possibles pour permettre leur retour au Liban dès que possible, tout en assurant également tout traitement et protection nécessaire aux libanais présents à l’étranger.

Pour le Premier Ministre, ce dossier devrait être déféré pour conseil technique au comité national de lutte contre le coronavirus.

Pour rappel, le Liban a fermé ses points de passage frontaliers terrestres, maritimes et aériens depuis le 18 mars.

Cette décision restera en vigueur jusqu’à décision contraire du conseil des ministres. Ainsi, elle concerne pour l’heure tous les vols à l’exception des vols milliaires, des vols sanitaires, des vols cargos ou encore des vols au bénéfices du personnel diplomatique, de l’ONU et des employés impliqués dans le forage pétrolier. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.