Un avion de la MEA à l'aéroport international de Beyrouth.
Un avion de la MEA à l'aéroport international de Beyrouth.
Moins d'une minute de lecture

Le Ministre des Affaires Etrangères, Nassif Hitti, interviewé par la chaine de télévision MTV Lebanon, a indiqué hier que des vols de retour pour les libanais actuellement bloqués à l’étranger seront organisés. Cependant, tout ressortissant qui souhaite revenir au Liban devrait préalablement être testé pour éviter une possible contamination du coronavirus COVID-19. « Chaque personne infectée peut être comparée à une bombe explosive pour ceux qui reviennent à bord du même avion », estime le Ministre.

La première étape sera aux libanais actuellement à l’étranger et qui désirent revenir au Liban de se signaler aux ambassades. Il s’agira alors aux autorités de comprendre leurs situations notamment financières et de décider de le porter assistance.

Ces propos ont été confirmés aujourd’hui par la ministre de l’information et porte-parole du gouvernement Manal el Samad qui a indiqué que les personnes qui désirent revenir au Liban après le 12 avril devront remplir un formulaire disponible auprès des ambassades et qu’un mécanisme de retour sera détaillé avant le 30 mars. Il s’agira également entre temps de faciliter les transferts financiers pour ces personnes.

Pour rappel, les autorités libanaises avaient décidé de la fermeture des points de passage frontaliers, terrestres, maritimes et même aériens le 19 mars dernier.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.