Moins d'une minute de lecture

Les mesures de déconfinement pourraient être remises en cause en cas de hausse importantes du nombre de personnes contaminées, indique le Ministre de la Santé Hamad Hassan dans la colonnes du quotidien Al Joumhouria.

Ces propos ont été tenus alors que le Liban compte 1220 personnes contaminées selon le dernier bilan et entame la 4ème phase du plan de déconfinement avec l’ouverture des restaurants, centres commerciaux et autres types de commerces. Pour l’heure, les théâtres, boites de nuit ou encore salles de sport demeurent fermées alors que l’aéroport international de Beyrouth devrait rouvrir ses pistes à partir du 21 juin.

Le Ministre a précisé que ces mesures pourraient être remises en cause en cas de hausse importante du nombre de cas de contamination locales et non parmi les personnes de retour au Liban. Il indique que les derniers chiffres qui continuent à augmenter montraient une hausse concernant les libanais de l’étranger.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.