Le Président de l’AUB Fadlo Khuri a confirmé par un communiqué les rumeurs faisant état du renvoi d’un quart du personnel de l’American University of Beirut (AUB) en raison de la crise économique que traverse le Liban.

Selon le communiqué, le montant des scolarités resteront pour le premier semestre universitaire au taux officiel de la Livre Libanaise face au dollar, soit à 1507 LL/USD mais ne sera pas durable à long terme.

Ainsi, si la situation économique persiste, l’AUB n’aura pas d’autres choix que de réduire l’aide financière ou de modifier le taux de parité du dollar pour être plus proche du taux réel de la monnaie verte face à la livre libanaise.

Il s’agit également de partager le fardeau, avec des réductions des salaires qui ont déjà débuté par le haut de pyramide et d’étendre ces restrictions aux autres échelons.

Aussi l’AUB appelle les parents payant la scolarité depuis l’étranger à participer à cet effort, en payant au taux de parité réel, afin d’aider les personnes qui sont dépendantes des salaires locaux.

Certains projets ont également été gelés, comme l’extension du pôle médical universitaire, note le communiqué.

AUB-renvoi-personnel-June-15-FRK-message

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.