Le Ministre des Affaires Etrangères Nassif Hitti aurait entamé des négociations avec l’Union Européenne visant à obtenir la réouverture des aéroports des états membres de l’UE aux vols en provenance du Liban.

Selon le quotidien Al Joumhouria, le Ministre aurait indiqué que cette fermeture serait plutôt technique que politique et intervient alors que les autorités libanaises s’attendent toutefois à une hausse importante du nombre de cas de personnes contaminées par le coronavirus.

Pour rappel, l’aéroport international de Beyrouth était fermé au trafic “normal” entre le 18 mars jusqu’au 1er juillet suite à la mise en place, par les autorités libanaises de mesures visant à limiter l’extension de l’épidémie au Liban.

Pour l’heure, seuls les vols à destination de Chypre, la Turquie ou encore la Grèce – 3 pays qui espèrent ainsi relancer leurs industries touristiques réciproques même si les libanais sont confrontés à un contrôle des capitaux unilatéralement instauré par les banques libanaises et limitant parfois à 50 USD les dépenses à l’étranger – sont possibles mais seulement pour les personnes détenant leurs nationalités ou résidant dans ces pays, suite au classement dans la catégorie C du Liban par l’Union Européenne.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.