La journaliste Dima Sadek a révélé qu’elle a été convoquée en vue d’être interrogée mercredi prochain à partir de 11 heures du matin par les Forces de Sécurité Intérieure suite à une plainte « pour atteinte aux réputations des banques et au prestige de l’économie » du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé.

Cette plainte fait suite aux révélations de la journaliste début avril dernier qui avait indiqué que ce dernier mais également son frère et sa proche conseillère Marianne Hoayek disposaient de comptes au Panama et dans divers paradis fiscaux pour plusieurs centaines de millions de dollars.

Sur place, un nouvel appel à manifester ce mercredi à partir de 11 heure circule.

Cette affaire intervient alors que le gouverneur de la Banque du Liban est confronté à de vives critiques localement pour sa politique monétaire alors que la parité entre livre libanaise et dollar s’est brusquement dégradées en dépit d’un léger mieux en début de cette semaine. Sont en cause, justement sa politique de maintien de la parité ou encore les ingénieries financières menées par la Banque Centrale entre 2016 et 2018 qui auraient favorisé les actionnaires des banques privées jusqu’à l’annonce d’un état de défaut de paiement de l’état, début mars.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.