Le port de Beyrouth avant l'explosion
Le port de Beyrouth avant l'explosion
Moins d'une minute de lecture

Le Ministre de l’économie Raoul Nehmé a estimé que le blé entreposé dans le port de Beyrouth est inutilisable. Par ailleurs, le ministère de l’économie indique avoir perdu la trace de 7 personnes employées au sein du silo à blé de la ville.

Raoul Nehmé indique que le Liban importera du blé et que pour l’heure, il dispose d’assez de blé jusqu’à ce qu’il puisse en importer.

Ces propos interviennent alors que le Haut Conseil de la Défense, qui s’est réuni hier, a demandé que soit restreinte la mise à disposition de farine aux fours et aux boulangeries, instaurant de facto un rationnement jusqu’à l’importation de farine.

Pour l’heure, le dernier bilan – toujours provisoire – fait état de plus de 100 morts, 100 disparus et plus de 4000 blessés.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français