Face aux pénuries et alors que certaines stations essence ont fermé leurs pompes tout en disposant encore de stocks de carburants, l’armée libanaise a décidé de saisir cette marchandise et de la distribuer aux automobilistes, venus nombreux pour en profiter.

Pour rappel, le Liban traverse une grave crise économique avec depuis 3 mois, une pénurie chronique de carburants qui vont jusqu’à toucher les hôpitaux locaux. Ainsi 3 hôpitaux de la capitale ont annoncé la fermeture de leurs services et 4 autres devraient ainsi suivre ces prochaines heures, faute d’avoir obtenu le fioul nécessaires à leurs générateurs. Quant à l’Electricité du Liban, pour l’heure, elle ne disposerait de stocks suffisants à juste assurer que 4 heures de courant par jour.

Les autorités locales mettent en cause d’une part la Banque du Liban dont le gouverneur Riad Salamé a annoncé la fin du programme de subvention accordé aux carburants de manière unilatérale sans les prévenir mais également les sociétés importatrices de carburants accusées de ne pas mettre leurs stocks à disposition en attendant une nouvelle grille tarifaire. Pour sa part, la direction générale du Pétrole a réfuté les nouvelles faisant état d’une prochaine mise à jour de sa grille tarifaire, indiquant que les prix publiés ce mercredi restent valides jusqu’à nouvel ordre.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.