Le Premier Ministre Libanais Saad Hariri a annoncé que les compagnies importatrices d’essence débuteront la vente d’essence en livre libanaise et non en dollar. Il s’agissait d’une des principales demandes du syndicat des propriétaires de stations essence qui ont annoncé la suspension de la grève générale illimitée déclarée ce vendredi.

Cette annonce a été effectuée à l’issue d’une réunion au Grand Sérail avec une délégation des sociétés importatrices d’essence et de fioul.

Pour rappel, les propriétaires de stations essence entendaient protester contre la pénurie de dollar sur le marché monétaire, alors que la Banque du Liban avait pourtant annoncé la publication de la circulaire 530 réservant un mécanisme particulier d’échange entre monnaie locale et dollar américain.

Certains pompistes ont indiqué avoir pu échanger des livres libanaises contre les dollars nécessaires à l’achat d’essence à plus de 1800 LL/USD bien au-delà de 1507 LL/USD, soit le taux de parité officiel.

Cette crise du dollar concerne également les minotiers ou encore les importateurs de médicaments. Ainsi, le stock de farine présent au Liban ne serait qu’à hauteur d’un mois de consommation seulement contre normalement 4 mois d’autosuffisance alimentaire. Par ailleurs, les boulangers ont également annoncé qu’ils entreprendront à leur tour un mouvement de grève pour les mêmes raisons. 

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.