Des incidents ont lieu ce soir entre manifestants et armée libanaise à la place Al Nour de Tripoli au Nord Liban. Les manifestants dénoncent toujours une classe politique considérée comme corrompue et alors que les autorités politiques discutent d’un plan de sauvetage de l’économie libanaise.

Des témoins indiquent de plusieurs personnes auraient été blessées dans ces incidents qui interviennent alors que l’institution militaire tente de mettre fin aux rassemblements publics interdits depuis le 15 mars dernier en raison de l’épidémie du coronavirus COVID-19.

Les militaires auraient fait usage de gaz lacrymogène.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.