Moins d'une minute de lecture

Le dirigeant des Forces Libanaises Samir Geagea a qualifié la démission du gouvernement Hassan Diab, qu’il réclamait depuis longtemps, d’inutile, estimant que ceux qui ont formé ce gouvernement formeront le prochain cabinet et resteront ainsi au pouvoir.

Notre objectif est de résoudre le coeur du problème qui est le parlement, ajoute Samir Geagea qui appelle à la tenue d’élections législatives anticipées via la loi électorale actuelle faute de mieux.

Ces propos ont été tenu suite à une réunion avec une délégation du Parti Socialiste Progressiste et alors que les Forces Libanaises tentent de réunir le nombre suffisant de démission de députés pour pouvoir amener à la dissolution du Parlement.

Cette information intervient alors que les rumeurs portant sur le départ du cabinet Diab se multiplient depuis ces dernières 48 heures. Plusieurs ministres ont déjà annoncé leurs démissions.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français