Des livres libanaises. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com
Moins d'une minute de lecture

Après les informations faisant état d’une pénurie de billets verts auprès des agents de change officiels et la fermeture des rideaux d’un certain nombre des bureaux de change pour cette même raison, la parité de la livre libanaise face au dollar a poursuivi sa chute, s’établissant désormais à 4 400 LL/USD à l’achat et à 4 500 LL/USD à la vente sur le marché noir.

Cette nouvelle chute augure du plus mal pour le plan visant à réunifier les différents taux de parité induits par la crise financière, une des conditions préalables pour que le Liban puisse se voir accorder une aide financière de 10 milliards de dollars par le Fonds Monétaire International.

Ainsi, certaines sources financières indiquent que le plan de la Banque du Liban à imposer un taux de parité à 3200 LL/USD – alors que le taux de change officiel est toujours de 1507 LL/USD – était voué à l’échec, en raison de réserves monétaires toujours réduites et qu’il s’agit désormais de conserver pour financer l’achat des produits de première nécessité et de l’impossibilité d’inonder le marché en dollar.

Ces dernières soulignent également que le flottement de la livre libanaise pourrait désormais s’imposer pour mettre fin à l’existence des différentes parités.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.