Moins d'une minute de lecture

Des sources sécuritaires ont indiqué à la chaine de télévision MTV Lebanon que l’individu détenu par les autorités chypriotes n’appartiendrait pas au Hezbollah.

Cette personne aurait été déportée aux USA sur la base d’accusation de trafics de drogue, indique la chaine de télévision Al Arabiya.

La cour suprême chypriote avait cependant suspendu la procédure d’extradition le 29 mai. Précédemment une cour de justice avait décidé d’extrader l’homme en septembre 2019.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français