Les tribus arabes résidantes à Khaldeh ont fermé l’autoroute notamment au niveau de la jonction de la Costa Brava en dépit de l’intervention de l’Armée Libanaise. Ils tentent ainsi de protester contre la décision du juge militaire Fadi Sawwan qui a mis en examen un certain nombre d’entre eux dans le cadre de l’enquête portant sur la fusillade de Khaldeh.

Cette manifestation a provoqué un important embouteillage en direction de Saïda mais également à l’entrée Sud de la capitale libanaise.

Pour rappel, en août 2021, l’armée Libanaise aurait identifié et procédé à l’arrestationde plusieurs des assaillants du convoi funéraire d’Ali Chebli ce lundi 2 août. Une véritable embuscade a ainsi visé ce convoi funéraire hier, faisant 5 morts dont 3 membres du Hezbollah et 7 blessés dont un militaire libanais.

Certaines sources sécuritaires avaient également accusé à l’époque le cheikh Omar Ghosn, un chef religieux salafiste d’avoir tenté de prendre la suite du Cheikh Ahmad Assir. Il aurait également été impliqué dans des transferts de combattants vers la Syrie et avait d’ailleurs été impliqué dans un attentat kamikaze visant la banlieue Sud de Beyrouth en 2014, amenant à une brève incarcération et menaçant alors de prendre les armes face au Hezbollah.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.