Chose n’est pas coutume alors que les libanais sont confrontés au contrôle des capitaux qui les empêche d’accéder librement à leurs fonds, l’Association des Banques du Liban a indiqué souhaiter offrir 6 millions de dollars pour la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Une délégation de cette association, fortement critiquée par le milieu médical et les importateurs de médicaments en raison du refus d’un certain nombre d’établissements financiers à permettre l’importation d’équipements nouveaux et des pièces de rechanges nécessaires pour le maintien notamment des appareils respiratoires, s’est donc rendu, présidée par Salim Sfeir, auprès du premier ministre pour lui donner un chèque pour ce montant.

À l’issue d’une conférence de presse, Salim Sfeir a indiqué que le Liban fait face aujourd’hui à un défi national qui ne peut être surmonté qu’avec la solidarité et la coopération entre l’état et toutes le forces “actives” de la société. Il a également souligné que d’autres initiatives auront lieu les prochains jours.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.