À l’issue d’une interview accordée à la Radio Voix du Liban, l’avocat et activiste Wassef el Haraké a été agressé à l’arme blanche par quatre voyous circulant en motocyclettes.

Ensanglanté, l’activiste a demarré un live sur sa page officielle de Facebook afin de montrer dans quel état ces voyous l’ont laissé. Il a été ensuite transporté par un passant à moto vers l’hôpital Hôtel Dieu de France à Beyrouth.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.