2 minutes à lire

Le sous-secrétaire d’État américain en charge du Proche-Orient, David Hale, a indiqué qu’aucune aide économique internationale sera versée en faveur de dirigeants qui se sont enrichis sur le dos de la population, estimant par ailleurs que le Liban a touché le fond suite à l’explosion, le 4 août 2020, du port de Beyrouth.

David Hale a ainsi accusé les dirigeants libanais d’utiliser le système pour s’enrichir eux-mêmes et ignorer la demande populaire.

“Cette ère est terminée, il n’y a plus d’argent pour cela”, souligne le responsable américain, avant de poursuivre estimant que “ces derniers se trouvent désormais au fond et que tôt ou tard, les dirigeants s’apercevront que le temps est venu pour le changement”.

Le cas échéant, David Hale serait convaincu d’une pression populaire importante contre eux se mettra en place, allusion aux manifestations qui ont déjà eu lieu par le passé depuis le 17 octobre 2019, avant d’énumérer une liste de changements majeurs demandés, notamment les réformes fiscales économiques, la lutte contre la corruption, l’amélioration de la transparence dans la passation des marchés publics, la question du secteur de l’énergie et des pénuries chroniques d’électricité, ainsi qu’un audit de la banque centrale, qui pourrait être crucial dans la lutte contre la corruption.

Le sous-secrétaire d’État américain en charge du Proche-Orient a estimé que l’explosion du port de Beyrouth, le 4 août 2020, reflète des symptômes liés à des problèmes beaucoup plus importants auxquels fait face le Liban notamment en terme de responsabilité des dirigeants politiques.

Ces derniers auraient ainsi choisi d’ignorer leurs responsabilités dans la gestion des affaires publiques ainsi que les demandes de la population libanaise pour résister aux réformes fondamentales et jugées pourtant nécessaires.

David Hale souligne ainsi que ces dirigeants doivent démontrer leur volonté politique à la mise en place de ces réformes économiques, monétaires et fiscales faute de quoi, l’aide économique de la communauté internationale pourrait ne pas être versée.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français