Tout juste nommé ce mardi, le nouveau ministre de l’Intérieur, Mohammed Fahmi a vivement condamné ce qu’il qualifie être un comportement barbare des individus qui se sont pris aux manifestants, dont de nombreuses femmes, pacifiques, lors d’un sit-in devant le siège du Conseil du Sud, à Jnah dans la Banlieue de Beyrouth.

Pour rappel, certaines sources ont indiqué que des membres du mouvement Amal, du président de la Chambre Nabih Berri, seraient à l’origine de ces incidents alors que le Conseil du Sud est considéré par les manifestants comme une caisse noire de ce parti.

Ainsi au 100ème jour de manifestations qui ont début dans la nuit du 17 au 18 octobre 2019, un sit-in était prévu devant le siège de cette institution.

Ainsi, on voit sur une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux des hommes avec des bâtons et même des couteaux s’en prendre physiquement aux manifestants. Un bus qui les transportait a également été endommagé.

Le Ministre de l’intérieur a ainsi indiqué que ses services identifieront les personnes impliquées dans ces attaques.

Les agences de sécurité compétentes ne ménageront aucun effort pour poursuivre les attaquants et les identifier.
Ils ont immédiatement lancé les enquêtes nécessaires pour dévoiler les motivations et les objectifs de l’attaque contre les manifestants afin de renvoyer les coupables devant autorités judiciaires compétentes
Parmi les missions et les questions du ministère de l’Intérieur, il y a la protection de tous les citoyens, protestataires ou non, et la prévention des émeutes et du vandalisme

Mohammed Fahmi

Le nouveau ministre indique qu’aucune circonstance ne permet d’insulter la dignité et la sécurité de tout citoyen, notant par ailleurs que “manifester et se rassembler est un droit légitime consacré par la loi et toutes les normes humanitaires et éthiques”.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.