Moins d'une minute de lecture

À l’issue d’une réunion avec le Président de la République au Palais Présidentiel de Baabda, le Président de l’Union des Banquiers Arabes Joseph Torbay a recommandé une restructuration de la dette publique libanaise

Il aurait également conseillé le Président de la République de reporter le paiement des obligations libanaises arrivant à échéance et exprimé la solidarité des banques arabes avec leurs homologues libanaises, indiquant qu’elles poursuivaient leurs coopération en dépit de la crise économique. Joseph Torbay.

Pour rappel, cette information intervient alors que les banques libanaises ont publié un communiqué demandant le remboursement des obligations libanaises pour un montant de 1.2 milliards de dollars et arrivant à échéance en mars prochain alors que les experts estiment de toute manière inéluctable la mise en défaut du pays des cèdres, confronté par ailleurs à une grave crise financière, avec une dette publique qui dépasse les 166% du PIB suite à l’augmentation de la dette publique à 91.6 milliards de dollars et une diminution du PIB qui est passé de 55 milliards de dollars fin 2018 à seulement 51 milliards de dollars fin 2019 selon les résultats des études actuelles.

Egalement, la livre libanaise est confrontée à une importante chute par rapport au dollar sur les marchés officieux, avec une parité de 2 400 LL/USD hier contre 1507.5 LL/USD au taux de change officiel. La possibilité de retrait de devises étrangères voire de transferts financiers à l’étranger impacte durement les secteurs économiques, avec l’impossibilité d’acheter de matières premières.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.