Le site LebaneseLira.org indique que la livre libanaise a continué son effondrement face au dollar, dépassant la parité symbolique de 3 000 LL par dollar.

Ainsi, la parité actuelle de la Livre est de 2 950 LL/USD à l’achat et de 3 025 LL/USD à la vente, son plus bas historique.

Pour l’heure, les autorités publiques tentent toujours avec difficulté d’imposer le taux de parité de 2 600 LL/USD sur les marchés parallèles, alors que la majorité des banques libanaises, qui par ailleurs appliquent un contrôle des capitaux informel depuis le mois de novembre sans autorisation des autorités de tutelle à savoir la Banque du Liban ou le Ministère des Finances, tardent à appliquer les 2 dernières circulaires de la Banque du Liban sur la possibilité de retrait des comptes inférieurs ou égaux à 3 000 USD ou encore 5 millions de livres libanaises à ce taux de 2 600 LL/USD.

Ces informations interviennent alors que les autorités gouvernementales ont évoqué un possible haircut ou plus précisément bail-in, qui correspond à l’attribution d’actions au sein des établissements bancaires contre une partie des dépôts bancaires en raison des menaces d’affaiblissement voir même de faillites du secteur bancaire après que l’état ait décidé de la mise en état de défaut de paiement.

Des inquiétudes semblent également émerger concernant l’état financier de la Banque du Liban. Beaucoup d’experts notent que si les réserves monétaires sont estimées à moins de 30 milliards de dollars, de nombreux établissements privés détiennent pour 70 milliards de dollars de certificats de dépôts dont une grande partie arrive à échéance en 2023 et 2024.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.