Une capture d'écran de Guy Naufal
Une capture d'écran de Guy Naufal

Les quatre personnes désignées par leurs initiales Ch.B.Kh., Ch.Kh.Kh., G.Sh.S. et A.B.Kh, impliquées dans l’assassinat du jeune Yves Naufal ont été condamnées à 20 ans de prison, commués à 10 ans de prison, 3 ans après les faits, annoncé l’Agence de Presse Nationale (ANI).

Le juge Abdel Rahim Hamoud a également condamné à 16 ans de prison 2 personnes M.B.Kh. et K.Y.Kh dans la dépêche de l’ANI, pour leurs implications indirectes dans cette affaire, en ayant fourni des armes à usage militaire.

Pour rappel, le magistrat en charge de l’enquête Pierre Germanos, avait requis, le 30 janvier 2015, la peine de mort à l’encontre des personnes suspectées d’être impliquées dans l’assassinat d’Yves Nawfal, début janvier et cela conformément à l’article 549 du code pénal.

Parmi les personnes impliquées, Charbel Georges Khalil, qui a été arrêté à Brital dans la Békaa le 14 janvier et est considéré comme le principal protagoniste. Il avait tenté de fuir la justice. Quant aux autres, à savoir Charbel Charbel Khalil, Christian, Elie et Mario Khalil ainsi qu que Juliano Saadé, ils avaient été arrêtés le 17 janvier.

Ces personnes ont ainsi échappé à la peine capitale pourtant demandée par le magistrat en charge de l’enquête.

Pour rappel, Yves Nawfal avait été atteint de plusieurs balles tirés sur son véhicule dans la nuit du 9 janvier 2015 alors qu’il traversait la localité de Kfardebian. Un premier incident avait eu lieu dans une boite de nuit alors qu’il fêtait son 26ème anniversaire, en raison de la présence d’une fille du groupe de Charbel Georges Khalil qui s’était adressée à eux. Le décès est intervenu alors que la victime tentait de quitter les lieux. Elle a été prise dans une véritable embuscade préparées par ses assassins.

Cet assassinat avait provoqué une vive émotion notamment dans les réseaux sociaux après qu’il eu été révélé que la personne suspectée d’être à l’origine de l’assassinat eut été peut-être protégée par une personnalité de la région.

Lire également:

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.