Le porte-parole de l’ONU, Stephane Dujarric, a condamné ce lundi, à la fois le vandalisme qui s’est déroulé lors de certaines manifestations et l’usage excessif de la force de la part des forces de l’ordre.

Stephane Dujarric a également noté que la majorité des manifestations sont pacifiques et doivent être protégées.

Ces propos interviennent alors que le Président de la Chambre Nabih Berri, avait dénoncé la semaine dernière, les Tweets du coordinateur spécial pour le Liban Jan Kubis, qui avait accusé les autorités libanaises d’un usage disproportionné de la force et de ne pas avoir pris conscience de la gravité de la crise économique et de ses conséquences alors qu’un gouvernement tarde à être formé.

Par ailleurs, d’importants incidents ont eu lieu ce weekend, avec plus de 480 blessés lors d’altercations entre manifestations, forces de sécurité intérieure et police du parlement. Ces 2 derniers auraient fait usage de balles en caoutchouc, de gaz lacrymogènes et auraient même été vus incendier des tentes des manifestations.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.