Des parents d’étudiants libanais scolarisés à l’étranger ont mené une action devant la Banque du Liban. Ils entendent protester contre le non-respect par les banques, de la législation imposant la création un dollar étudiant depuis le mois de septembre.

Pour rappel, de nombreux parents se plaignent jusqu’à présent des difficultés à honorer les scolarités de leurs enfants étudiant à l’étranger même en cas de compte libellé en dollars depuis la mise en place d’un contrôle informel des capitaux par l’Association des Banques du Liban en novembre 2019 et cela en dépit des différentes circulaires de la Banque du Liban prévoyant une exception à ce sujet et prenant acte paradoxalement des mesures visant à limiter les transferts à l’étranger.

Face à l’absence de devises officielles et aux refus multiples des établissements bancaires, les étudiants devaient ainsi se procurer les précieuses devises sur le marché noir où la valeur de la livre libanaise s’est fortement détériorée, avec un taux de change qui a atteint jusqu’à 9 000 LL/USD, il y a à peine un mois.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.