Le Ministre des Finances Ghazi Wazni aurait adressé une demande au gouverneur de la Banque du Liban concernant la possible réduction des salaires et des indemnités accordées aux employés de la Banque centrale, de la commission de contrôle bancaires et de l’autorité des marchés financiers, sur la base de la décision 7 du conseil des Ministres en date du 2 avril 2020.

Cette décision appelle à la réduction des salaires et des indemnités au sein des institutions publiques comme déjà mentionnées dans le budget 2019 – qui n’avait pas été appliquée suite à un mouvement de grève générale au sein de l’institution à l’époque – et 2020.

Cette information intervient alors que le Liban traverse une grave crise économique. La Banque du Liban est également accusée d’être à l’origine de certaines dérives par le passé déjà, notamment lors des opérations d’ingénierie financière menée, dit-on au bénéfice des banques privées, dénonçait déjà le FMI dans ses rapports de mission précédents. Ainsi, le premier ministre Hassan Diab a appelé à un audit général des comptes de cette institution lors de la réunion avec les représentants du groupe des amis des cèdres.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.