Le siège de l'Electricité du Liban (EDL).Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Moins d'une minute de lecture

Le montant des sommes transférées par le ministère des finances en faveur de l’Electricité du Liban ont baissé de 40% durant les 6 premiers mois de l’année, indique ce dernier.

Seul l’équivalent de 433.8 millions de dollars au taux officiel aurait été ainsi versé à l’institution publique durant les 6 premiers mois contre 717.1 millions de dollars sur la période correspondante de l’année dernière.

La part attribuée pour l’achat des carburant représente 431.8 millions de dollars, les 2 millions de dollars restants allant aux remboursements des dettes de l’EDL. Cette baisse a été principalement induite par la chute des prix des matières premières et notamment du fioul à destination des centrales électriques, les principaux bénéficiaires étant la Kuwait Petroleum Corporation et la compagnie publique algérienne Sonatrach.

Cette somme représente 7.9% des dépenses publiques primaires contre 13.2% par rapport à 2019.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.