Moins d'une minute de lecture

Le quotidien Nidaa al-Watan indique que le département américain du Trésor publiera prochainement une nouvelle liste de sanctions contre le Hezbollah. Sur cette liste, figurerait également un ancien ministre d’un parti allié du mouvement chiite.

Il ne s’agit pas de la première information faisant état de possibles sanctions à l’encontre des partis alliés du Hezbollah. Dès septembre 2019, le nouveau sous-secrétaire d’État américain en charge du moins du Proche-Orient David Schenker avait indiqué sur les ondes de la chaine de télévision LBCI que les prochaines sanctions américaines pourraient également viser les alliés proches du Hezbollah, “quelques soient leurs appartenances religieuses” avait-il précisé.

Le responsable américain faisait alors allusion aux alliés chrétiens du Hezbollah.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.