Source image: Wikipedia

Par un communiqué conjoint, 3 anciens premiers ministres Fouad Siniora, Tammam Salam et Najib Mikati ont critiqué implicitement, la future nomination de Samir Khatib comme prochain locataire du Grand Sérail.

Tout candidat qui accepte de participer à des consultations sur la forme et les membres du nouveau gouvernement avant d’être officiellement chargé de la formation contribue à enfreindre la Constitution.

Ils faisaient ainsi allusion au retard pris par la Présidence de la République dans la consultation pourtant obligatoire des parlementaires libanais, alors que le chef de l’état souhaitait ainsi accélérer la mise en place d’une nouvelle équipe gouvernementale.

Pour rappel, aucun délai constitutionnel n’est signifié par la constitution libanaise ou les accords de Taëf.

Le dernier gouvernement a mis 9 mois à être mis en place à l’issue des élections législatives de mai 2018, alors que le Liban est sans gouvernement depuis la démission du Premier Ministre Saad Hariri, le 29 octobre dernier.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Les commentaires sont fermés