4 minutes à lire

Le Liban fête aujourd’hui le 73ème anniversaire de la création de son Armée, le 1er août 1945, sous le commandement du Général Fouad Chéhab, futur chef d’état.

Lors de la cérémonie qui s’est tenue à l’école militaire de Feyyadieh, le Président de la République, le Général Michel Aoun, lui-même ancien commandant de l’Armée Libanaise s’est exprimé saluant le rôle joué par l’institution militaire face aux dangers posés par le terrorisme et Israël. Le Chef de l’Etat a également rappelé l’attachement de la population libanaise a son Armée alors que la nouvelle promotion militaire, s’intitule « Aube du Jurd », du nom de l’offensive militaire qui a débuté en août 2017 et qui visait à éliminer éliminer du Liban, la présence du groupe terroriste Daesh, 

« L’Institution militaire demeure l’arène des valeurs de l’appartenance nationale, solide en sa foi en le Liban, à laquelle les Libanais sont étroitement attachés.« 

Le Ministre de la défense, Yaacoub Riyad es-Sarraf, a quant à lui, adressé ses pensées « aux familles des martyrs qui ont donné leur vie afin de protéger notre pays et nous donner la possibilité de vivre en sécurité, en paix et dans la dignité« .

L’Armée Libanaise a aujourd’hui pour missions principales de maintenir la sécurité interne et la stabilité du Pays des Cèdres, la sécurité des frontières, la sécurité des ports, les opérations de sauvetage, la lutte contre les incendies, le combat du trafic de drogue et de la contrebande à travers les frontières, et la lutte anti-terroriste mais également à faire face aux revendications israéliennes sur des zones territoriales terrestres et maritimes. 


Le discours du Président de la République, le Général Michel Aoun lors de la cérémonie

En célébrant la 73ème fête de l’armée, l’Institution militaire demeure la forteresse du Liban, la patrie souveraine, bien enracinée dans sa région et dans le monde entier. Grâce à elle, les Libanais gardent la foi en une patrie forte et saine, comblée par les exploits sans limite de ses héros, par leur bravoure et leur prouesse. C’est l’Institution militaire qui a protégé le Liban face aux défis et a préservé la dignité et l’honneur des Libanais. Ses sacrifices nous inspirent et nous renforcent pour surmonter les difficultés qui sont nombreuses, ainsi que les dangers qui sont grandioses, allant de l’ennemi israélien et arrivant au terrorisme.

Aujourd’hui, au moment où les officiers de la session «Aube des jurds» quittent l’Académie militaire pour se déployer sur tout le territoire Libanais, l’Institution militaire demeure l’arène des valeurs de l’appartenance nationale, solide en sa foi en le Liban, à laquelle les Libanais sont étroitement attachés. Ses exploits n’expriment que la solidarité et l’unité. En comptant juste sur ses capacités, elle offre un message de fierté. Se sacrifier avec toute grandeur pour défendre le Liban, représente encore et encore le summum du défi.
A chaque fois que les fils de l’armée Libanaise, en tant qu’officiers et soldats, se consacrent pour défendre notre territoire, ils mèneront le Liban et son peuple vers la victoire tout en insistant sur leur loyauté envers la patrie, la patrie unique en sa diversité.
L’esprit de bravoure et de vaillance gravé chez tout individu affilié à cette école nationale, constitue une leçon à apprendre quant aux sacrifices et au sang coulé de ses martyrs pour réaliser les exploits nationaux unissant tout le monde.

L’armée Libanaise est fière des exploits réalisés au nom du Liban méritant toute appréciation et félicitation. L’armée est le bouclier du message de «l’honneur, du sacrifice et de loyauté» le transmettant d’une génération à une autre pour poursuivre le chemin menant vers l’honneur et la noblesse.

Je suis sûr, ainsi que tous les Libanais, que le patrimoine de l’Institution militaire est comblé de dons qui portera ses fruits dans le futur et fleurira en une force qui gardera le Liban bien enraciné, préservant son identité et sa présence.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.