L’ambassade de France au Liban a informé les ressortissants français présents au Pays des Cèdres d’une mise à jour de ses consignes sécuritaires en raison des incidents qui se déroulent dans la région du Chouf.

Incidents violents dans le Chouf
Des incidents armés violents se sont produits ce dimanche dans la région du Chouf. Le convoi du ministre Saleh Gharib a notamment été la cible de coups de feu. Compte-tenu des fortes tensions actuelles, il est fortement conseillé aux Français d’éviter la zone jusqu’à ce que la situation s’apaise.
Source: France Diplomatie

Pour rappel, l’attaque contre le convoi du Ministre Saleh Gharib en charge de la question des réfugiés syriens présents au Liban a fait 2 morts parmi ses gardes du corps. Il avait été pris pour cible dans la localité de Kfar Matta dans le Chouf alors que des manifestants du PSP de l’ancien député Walid Joumblatt entendaient lui bloquer le passage.

Le Ministre de la Défense Elias Bou Saab a indiqué lors d’une interview diffusée par le journal télévisé de la chaine LBCI, que des informations faisant état de la présence d’armes dans les véhicules des manifestants qui entendaient protester contre le passage des convois des Ministres des AF Gébran Bassil et des réfugiés Syriens Saleh Gharib avaient conduit à l’annulation du passage du ministre des AF par la localité de Kfar Matta.

La vidéo de l’incident de Kfar Matta

Les partisans du Parti Démocratique Libanais dont Saleh Gharib est par ailleurs membre ont coupé les routes des localités de Khaldeh, empêchant des milliers de personnes de regagner la capitale ce soir.
Depuis ces routes ont été rouvertes à la circulation par les Forces de Sécurité Intérieure (FSI)

Pour sa part, les responsables du PSP ont rejeté la responsabilité de l’incident sur le Ministre des AF accusant ses propos concernant la présence des réfugiés syriens au Liban d’en être l’origine.

Le Premier Ministre Saad Hariri a entrepris de contacter les ministres des AF Gébran Bassil ainsi que les dirigeants du Parti Socialite Progressistes et du Parti Démocratique Libanais pour les appeler au calme.

Le Président de la République a également réagi ce soir, appelant à la réunion du Haut Conseil de Sécurité libanais. Il s’agira notamment de prendre les mesures nécessaires au maintien au calme.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.