Source Image: Pixabay

Le juge d’instruction du Nord Liban, Samaranda Nassar, a demandé l’arrestation de 7 personnes dans le cadre de l’enquête concernant l’octroi de faux diplômes universitaires.

Le journal libanais anglophone The Daily Star a indiqué que ces arrestations interviennent dans le cadre de l’enquête débutée en octobre dernier suite à la découverte, par le Ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur de ces faux diplômes.

Parmi les institutions concernées, l’American University of Culture and Education, l’Université Franco Libanaise s’étaient vus infligées une amende tandis le Sidon University College voyait – en plus d’une amende – son accréditation être suspendu.

Pour rappel, le directeur de l’enseignement supérieur avait été arrêté pour fraude la semaine dernière. Certains de ces faux diplômes auraient été octroyés à des étudiants de l’Ecole Militaire. 10 autres personnes avaient déjà été entendus dans le cadre de l’enquête et référées devant le Tribunal Militaire.


Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.