Le diner à la maison du centre, mercredi 20 mars 2019. Crédit Photo: Dalati & Nohra
Le diner à la maison du centre, mercredi 20 mars 2019. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Le Premier Ministre Saad Hariri a estimé que l’initiative russe pour le retour des réfugiés est la seule solution pragmatique à être sur la table des négociations, lors d’un banquet qui est tenu à la Maison Centrale en l’honneur de Georges Chaaban, son conseillé concernant les relations entre le Liban et la Russie.

Etaient notamment présents les anciens Premiers Ministres Fouad Saniora et Tamam Salam.

Saad Hariri a estimé que le Liban seul ne peut plus supporter la présence de 1.5 millions de réfugiés syriens en raison de les charges économiques, sociales, financières et environnementales que leurs présences causes.

Il a cependant noté que la politique libanaise est en faveur d’un retour en sécurité et dans dignité de ces réfugiés.

Le Premier Ministre a estimé que l’initiative russe en coopération avec le HCR, est compatible avec les objectifs libanais, Moscou oeuvrant pour la mise en place d’une amnistie et d’une suspension de la conscription militaire pour une période de 2 ans.

Il a appelé « les amis et les alliés du Liban à aller dans cette direction », allusion indirecte à des pressions sur Damas afin de permettre ce retour.