Moins d'une minute de lecture

Les autorités libanaises ont demandé à tous les médecins et chirurgiens disponibles de se rendre dans les hôpitaux alors que de nombreuses victimes, certaines sources évoquait des milliers de victimes, sont attendues, suite à l’explosion d’un entrepôt dans le port de Beyrouth.

A l’heure où sont écrites ces lignes, la cause de la double explosion demeure inconnue.

Un appel au don du sang en faveur des victimes circule également.

Plus de 400 blessés seraient arrivés à l’Hôtel Dieu de France et 200 blessés à l’Hôpital St Joseph de Dora, indique-t-on de source médicale. L’Hôpital Serhal serait également saturé, tout comme la majorité des autres hôpitaux de la capitale

Certaines victimes sont évacuées dans les différentes régions libanaises avec notamment le passage de nombreuses ambulances dans le Kesrouan.

Certains hôpitaux ont également souffert du souffle de l’explosion dans la capitale. Pour l’heure, aucun bilan officiel n’a encore été donné.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français