Le Ministère de l’intérieur a ouvert ce lundi 5 février les registres de dépôt des candidatures pour les élections législatives du mai prochain.

Ces élections, tant attendues, interviennent 5 ans après la fin du mandat de la législature précédente qui s’était autoprolongée citant notamment des risques sécuritaires et en raison des crises politiques qui se sont succédées.

La nouvelle loi électorale fera usage d’un scrutin proportionnel permettant à des outsiders de peut-être créer la surprise.A noter donc, l’existence d’une alliance « Watani » dite issue de la société civile qui comprend notamment Beirut Madinati qui s’était déjà illustrée durant les élections municipales. Watani a décidé de présenter un candidat au Chouf ou il fera face au PSP.

Par ailleurs, au sein des partis traditionnels, les négociations sont toujours en cours pour la conclusion de nouvelles alliances. Le Parti Kataëb qui a ce dimanche 4 février lancé sa campagne électorale, exigeant 7 sièges des listes pour une alliance avec les Forces Libanaises.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.